Quelques exemples de collaborations littéraires diverses : biographies, essais, romans...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Si je participe depuis 2006 à la réalisation de nombreux ouvrages,

je m'étais par ailleurs promis de publier un livre personnel

l'année de mes 40 ans. Fin 2011, je me suis donc résolue à terminer

l'un des 20 manuscrits en travaux depuis de nombreuses années.

Trois d'entre eux étaient particulièrement avancés ; je devais donc

faire un choix. Il me parut évident, bien que risqué : le risque étant

d'être étiquetée "Nature et animaux" dans un pays où l'on classe

très rapidement les auteurs.

Toutefois, je préférais véritablement rendre ce qui m'avait été donné

et boucler la boucle de ma rencontre avec l'écriture... 

En effet, enfant, si je brillais par mes notes en orthographe et

en grammaire, j'accumulais les échecs en rédaction. 

L'écriture était bloquée. Et puis, un jour, il a été question de parler

de son animal de compagnie, et tout a basculé. Ma copie a reçu la

note maximale et été lue par l'instituteur devant la classe, avant que

cette dernière n'applaudisse mon travail. Ce jour-là, grâce à l'amour

profond entre un animal - qui était un lapin - et moi, je suis devenue écrivaine.

Alors, au moment de devenir auteure, il me fallait remercier, quel qu'en soit

le prix, et faire confiance à l'avenir pour les ouvrages suivants, qui sont

des essais sociologiques et des romans.

Ainsi, deux mois après mes 40 ans, j'ai signé mon premier contrat d'auteure,

avec l'immense émotion d'avoir accompli bien plus qu'une première publication.

Mon livre "Un lapin en semi-liberté chez moi, c'est possible !" est un essai littéraire de comportementalisme animalier, qui se veut oeuvrer pour une nouvelle considération d'un animal encore trop méconnu, par ailleurs resté mon compagnon de prédilection. L'ouvrage est paru en avril 2013. Depuis, il n'a cessé de caracoler en tête des ventes de sa catégorie et a même été élu en 2015 :

"Coup de coeur Sciences et Société" de la médiathèque de Béziers.

 

En juin 2019, six ans après sa parution, un peu plus de 5 600 exemplaires ont été vendus, ce qui est énorme pour une première publication, quand on sait qu'un succès littéraire commence à 2 000 exemplaires... et

un Best-Seller à 5 000...! Il entre donc désormais dans cette catégorie !

 

Positionnement et Liens vers librairies (décembre 2019) :

Canada : N° 5 (sur 47) https://www.archambault.ca/livres/un-lapin-en-semi-libert%C3%A9-chez-moi-c'est-possible-n-%C3%A9d/pallard-cressent-mich%C3%A8le/9782841389940/?id=2830333&cat=1887309    et N°7 (sur 68) https://www.renaud-bray.com/Livres_Produit.aspx?id=2830333&def=Un+lapin+en+semi-libert%c3%a9+chez+moi%2c+c%27est+possible+!+N.+%c3%a9d.%2cPALLARD-CRESSENT%2c+MICH%c3%88LE%2c9782841389940

France : N°6 (sur 50) chez Cultura https://www.cultura.com/un-lapin-en-semi-liberte-c-est-possible-9782841389940.html

Suisse : N°11 (sur 67)https://www.payot.ch/Detail/un_lapin_en_semi_liberte_chez_moi_cest_possible_-michele_pallard-9782841389940?cId=0

 

Par conséquent, il est réédité avec une nouvelle couverture (de l'excellent graphiste des Editions Ulmer : Laurent Melin) depuis le 18 avril 2019, ce à ma plus grande joie !

 

Il fait même actuellement l'objet d'un article sur un site de référence de médecine vétérinaire (article et lien ci-dessous) !

 

https://www.soigner-son-animal.com/actualites-194-un_lapin_en_semi_liberte_chez_vous_c_est_possible_.html

Un lapin en semi-liberté, chez vous, c’est possible !

Par Virginie Sowinski, le mercredi 17/04/2019 à 08h00

 

Un lapin en cage, c’est une image encore trop courante dont il faut absolument se détacher. Et c’est ce qu’aide à faire Un lapin en semi-liberté, chez moi, c’est possible !, de Michèle Pallard, aux éditions Ulmer.  

Le lapin est-il un animal pour vous ? Si vous le pensez, il vous faut absolument lire Un lapin en semi-liberté, chez moi, c’est possible !. Il s’agit d’un ouvrage étonnamment complet et détaillé. L’auteure va jusqu’à décrypter l’accueil de l’animal pas à pas, au fil des semaines, pour optimiser son bien-être et son intégration. Matériel, précautions pour limiter le stress, alimentation ou encore traits de caractère du lapin, le livre fourmille d’informations justes émanant sans nul doute d’une passionnée.

 

Un lapin, ça ne devrait pas vivre en cage !

Ce livre a la particularité d’axer tous ses conseils sur une vision du lapin encore émergente en France : la semi-liberté. Alors que la majorité des gens pensent qu’un lapin vit en cage, ce recueil d’informations met tout en œuvre pour offrir au lapin une vie différente et bien plus appropriée à son bien-être. Car, oui, un lapin est propre et peut faire ses besoins dans une litière, au même titre qu’un chat. Donc oui, un lapin peut s’éduquer.

Cependant, les voies pour conduire à cette vie harmonieuse ne sont pas les mêmes que pour un chien ou un chat et les conseils spécifiques contenus dans Un lapin en semi-liberté, chez moi, c’est possible ! sont précieux.

L’auteure passe aussi en revue les risques pour la santé, les besoins sociaux de l’animal, les comportements que l’humain doit adopter, et même les indications pour installer un espace de sortie sur sa terrasse ou dans son jardin. Peut-on porter un lapin par les oreilles ? Non, mais on vous explique comment porter un lapin en toute sécurité. Ce qui interpelle également, c'est que, s'il arrive de trouver dans certains ouvrages une rubrique "cet animal est-il fait pour vous ?", on voit plus rarement une rubrique supplémentaire pour savoir l'humain en question est fait pour l'animal. Or, ici, on dresse le portrait du propriétaire de lapin idéal. Tout ce qui est décrit dans le livre conduit à rendre un lapin heureux et permet d'éviter les écueils des humains. 

Le seul point de désaccord serait le postulat selon lequel un lapin ne pourrait pas vivre en extérieur. Cela nécessite d’autres précautions, d’autres aménagements pour répondre aux risques particuliers du jardin, mais ce n’est pas infaisable.

Il est vrai que l’habitat extérieur est délicat à conseiller, car certaines personnes seraient tentées de livrer l’animal à lui-même, comme l’ont déjà constaté des associations d’adoption. Il est aussi plus difficile de déceler les maladies éventuelles et cela demande une autre gestion et peut-être une plus grande vigilance. Cependant, des lapins peuvent très bien vivre dehors et s’y adapter s’ils disposent d’un espace sécurisé (fuite, prédateurs, plantes toxiques) et de divers abris les protégeant du vent, des températures extrêmes et de l’humidité. À l’humain ensuite de vérifier chaque jour la santé de l’animal, en appliquant des points de contrôle (Comportement différent ? Bruits respiratoires ? Prostré ? Mange-t-il avec plaisir ? A-t-il la tête droite ou un peu penchée ? Sent-on une grosseur anormale quand on masse la tête, mâchoire et arrière des oreilles ? L’arrière-train est-il souillé ?, etc.) en plus d’une surveillance régulière tout au long de la journée. Si le lapin est mis en extérieur quand les températures sont douces, il fera progressivement son poil d’hiver et se préparera à la saison froide. C’est surtout la chaleur qui est à craindre, et si les températures grimpent sans que le lapin puisse s’en protéger, alors il vaut mieux le rentrer.

 

À notre sens, un lapin ne devrait jamais vivre enfermé dans une cage, et Un lapin, en semi-liberté chez moi, c’est possible ! est un très bon ouvrage pour partir du bon pied avec un lapin, pour tisser une belle relation avec lui, en toute sérénité et en toute liberté.

 

 

De même, l'animatrice télévision TF1-France 3-France 5-Gulli, Laetitia BARLERIN (Emissions : "La Vie Secrète des Chats", "30 Millions d'amis"...), Docteur vétérinaire, spécialiste en comportement animalier, ainsi qu'écrivaine et journaliste, me fait l'honneur de le recommander dans son article de juin 2019 pour le Magazine Télé 7 Jours ! 

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Si la route de mon "livre hommage" semble donc loin d'être terminée, celle de l'auteure que je suis désormais va aussi se poursuivre : je prévois de présenter prochainement un deuxième livre à l'édition...

Page Facebook dédiée : https://www.facebook.com/nosamislapins/

Un-lapin-en-semi-liberte-c-est-poible.jp
2019-06-21-TELE 7 JOURS-Du 15 au 21 juin

*******

 

Articles de presse de 2013, lors de la première édition du livre : 

Le Petit Journal du Tarn-et-Garonne : 

 

 

 

 

 

 

 

Ouest-France : 

 

 

 

 

 

Site Web réalisé par : Michèle PALLARD - © Copyright 2016 - Tous droits réservés Michèle PALLARD.

Aucune reproduction, même partielle, autre que celles prévues à l'article L122-5 du Code de la propriété intellectuelle, ne peut être faite des éléments suivants sans l'autorisation expresse de l'auteur.